Accueil AUTOMOBILE Polestar 1 : un coupé hybride pour (bien) commencer – Vidéo en...

Polestar 1 : un coupé hybride pour (bien) commencer – Vidéo en direct du salon de Genève 2018

PARTAGER

Polestar était le préparateur de Volvo pour leurs voitures de course. Mais ça, c’était avant. Maintenant, Polestar est une marque à part entière. Et son premier modèle, un coupé sportif hybride de 600 ch, frappe d’entrée très fort. Première sortie salon en Europe, à Genève.

Polestar 1 : un coupé hybride pour (bien) commencer - Vidéo en direct du salon de Genève 2018

Polestar est depuis 1996 le préparateur officiel de Volvo pour ses modèles de course. En 2015, la marque intègre le giron de la marque suédoise. Et en 2017, c’est la naissance d’une nouvelle marque automobile. En effet, Polestar s’émancipe, à la manière de DS par rapport à Citroën en 2014.

Le but est d’en faire un constructeur de voitures sportives électriques ou électrifiées. Et le premier modèle présenté, la Polestar 1 (on peut dire Polestar One), pour un coup d’essai, ressemble fort à un coup de maître. Sachez que viendront plus tard une compacte et un SUV 100 % électriques.

La calandre est Volvo, mais le logo de la marque disparaît, au profit de celui de Polestar, situé en bout de capot.
La calandre est Volvo, mais le logo de la marque disparaît, au profit de celui de Polestar, situé en bout de capot.
Les lignes de ce coupé sont sculpturales autant qu'élégantes. La Polestar 1 est tout simplement sublime, objectivité mise à part bien sûr...
Les lignes de ce coupé sont sculpturales autant qu’élégantes. La Polestar 1 est tout simplement sublime, objectivité mise à part bien sûr…

Si sa ligne vous dit quelque chose, rassurez-vous, c’est normal. En effet, esthétiquement, cette nouveauté reprend la ligne d’un concept Volvo présenté en 2013 au salon de Francfort : le Concept Coupé. À la seule différence que le logo Volvo a disparu de sa calandre, tandis qu’apparaît le logo Polestar en bout de capot.

Les lignes sont simples, assez lisses, on retrouve évidemment le style Volvo actuel, puisqu’il était préfiguré par le Concept Coupé… La calandre est très verticale, le capot très long, les flancs soulignés de deux lignes structurantes et la poupe est elle aussi verticale. Les signatures lumineuses sont celles de Volvo. En forme de T (le fameux marteau de Thor) à l’avant, et de C à l’arrière. Et si la silhouette vous évoque aussi le coupé P1800 de 1961, ce n’est pas non plus un hasard. Il est l’inspirateur initial du design.

La planche de bord est tout simplement celle que l'on pourrait retrouver dans une Volvo. Jusque dans les moindres détails. Il y a pire inspiration, mais cela manque d'exclusivité. DS avait fait de même avec la DS3 et la DS4, nous l'avions déjà critiqué.
La planche de bord est tout simplement celle que l’on pourrait retrouver dans une Volvo. Jusque dans les moindres détails. Il y a pire inspiration, mais cela manque d’exclusivité. DS avait fait de même avec la DS3 et la DS4, nous l’avions déjà critiqué.

À l’intérieur, on retrouve aussi l’ambiance Volvo. Boiseries, écran tactile multimédia vertical, volant, levier de boîte automatique, bouton de démarrage, tout est repris de la maison mère. Ce n’est pas forcément un mal, tant les intérieurs Volvo sont séduisants en ce moment, mais on aurait peut-être apprécié, et les futurs clients aussi, de bénéficier d’un peu plus d’exclusivité.

Une motorisation hybride de 600 ch

Finalement, le plus intéressant se situe sous le capot. En effet, cette Polestar 1 est un élégant coupé, oui, mais surtout une sportive hybride. Elle est mue par un ensemble comprenant un moteur 4 cylindres 2.0 doté et d’un compresseur et d’un turbo. Il développe à lui seul 400 ch. Mais il est supporté par 2 moteurs électriques de 80 kW, situés sur l’essieu arrière. La puissance cumulée est de 600 ch, le couple est dantesque avec 1 000 Nm et les performances annoncées sont tout simplement ébouriffantes, avec un 0 à 100 km/h en 3 secondes tout pile.

L’autonomie autorisée par la batterie de 34 kWh est de 150 km. En utilisant le thermique, celle-ci est portée à 260 km environ.

Les précommandes de cette nouvelle sportive électrique seront ouvertes le 13 mars 2018. Depuis la première présentation à Shanghai en octobre 2017, plus de 6 000 clients ont manifesté leur intérêt. Ceux qui le voudront peuvent donc déposer un acompte remboursable de 2 500 €. Volvo, annonçant une capacité de production de 500 exemplaires par an, a déjà peur de la dépasser très rapidement.

Les tarifs ne sont pas officiellement dévoilés mais le ticket d’entrée se situera selon nos sources un peu au-dessus de 100 000 €. Cela place d’entrée de jeu Polestar dans la sphère de… Tesla.

J’aime

Le design de la voiture. Un vrai concept sur roues, un coupé élégant, statutaire, qui présage déjà la performance par son style. Bref, j'adore.

Le design de la voiture. Un vrai concept sur roues, un coupé élégant, statutaire, qui présage déjà la performance par son style. Bref, j’adore.

Je n’aime pas

L'intérieur 100 % Volvo. Non pas qu'il soit moche ou de mauvaise qualité. Mais j'aurais apprécié un peu d'exclusivité pour une nouvelle marque exclusive...

L’intérieur 100 % Volvo. Non pas qu’il soit moche ou de mauvaise qualité. Mais j’aurais apprécié un peu d’exclusivité pour une nouvelle marque exclusive…

L’instant Caradisiac : coup de cœur

La Polestar 1 est un de mes coups de cœur du salon. Il est partagé par toute la rédaction, et par une majorité de mes confrères. Enfin un beau coupé. Enfin une proposition électrique sportive crédible à mettre en face d’une Tesla. Et un nouveau constructeur qui, avec l’appui de Volvo, a des chances de survie élevées. Et ça, ça fait plaisir.

Polestar 1 : un coupé hybride pour (bien) commencer - Vidéo en direct du salon de Genève 2018

Facebook Comments