Accueil faits divers Après sa nuit nuptiale : La « première » cause des fractures...

Après sa nuit nuptiale : La « première » cause des fractures à la « deuxième »

188
0
PARTAGER

Généralement entre la « première » épouse et la « deuxième »,il y a toujours des scènes de jalousie au sein d’un foyer conjugal. C’est bien le cas de Mariama Sarr, récemment mariée, a rejoint le domicile conjugal. Mais mal lui en a pris car au lendemain, elle sera fracturé par sa coépouse Anta Ndiaye prise de jalousie.

Mariée, il y a de cela quelques jours, Mariama Sarr a dû rejoindre le domicile conjugal à Sicap Mbao sans à priori, le samedi 20 octobre dernier. Mais au lendemain de sa nuit nuptiale, Marième Sarr a eu la surprise de sa vie, lorsqu’elle est sortie de sa chambre pour aller dans les toilettes. Sa coépouse Anta Ndiaye, d’une jalousie maladive, n’a pas hésité à l’abreuver d’injures. Allant même jusqu’à la traiter d’être une fille de mœurs légères. « Ne répondant pas à ses provocations, j’ai rejoint ma chambre, d’autant que mon mari était parti au travail », explique la nouvelle mariée. Mais plus tard, sa coépouse a profité de l’absence des membres de belle-famille pour lui régler son compte. « Elle m’a trouvée dans ma chambre en train de ranger et d’écouter le son de Pape Ndiaye Thiopet où il chantait les « aawoo » (premières épouses), pour m’asséner des coups de pilon sur mes jambes et ma tête », raconte la jeune dame. De nature belliqueuse et ayant toujours prévenu son mari du danger que représentait une seconde épouse, Anta Ndiaye ne semblait pas badiner. Mais voilà, ce qui devrait arriver arriva. L’affaire qui a été portée devant la justice sera jugée prochainement. Mais en attendant, Anta Ndiaye a dû présenter ses excuses.

Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!