Accueil POLITIQUE Abdoulaye Diouf Sarr: « aucune procédure ne peut justifier une rupture »

Abdoulaye Diouf Sarr: « aucune procédure ne peut justifier une rupture »

PARTAGER

Le ministre de Santé et l’action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, s’est exprimé ce jeudi, sur les problèmes récurrents de rupture de médicaments au Sénégal et son ambition de faire une carte sanitaire universelle. 

« Entre le DPM (Direction de la pharmacie et du médicament) la PNA (pharmacie nationale d’approvisionnement) et les établissements publics de santé, ainsi que les districts et l’ensemble des acteurs, il doit y avoir une coordination telle qu’on ait de manière permanente des médicaments disponibles. La question de la disponibilité du médicament est une obligation de résultat » a déclaré le ministre, face à la presse ce jeudi.

Par rapport au trafic des médicaments, M. Sarr a aussi remarqué, « la dernière saisie qu’on a faite à Touba, c’est plus d’un milliard et cela a fait l’objet d’une repression très sévère. Les deux coupables sont dans les liens de la détention, la cargaison est actuellement bien sécurisée au niveau du juge d’instruction qui est en train de faire son travail ».

En soulignant qu’« aucune procédure ne peut justifier une rupture », le ministre de santé a expliqué que « nous avons l’ambition de continuer l’ensemble des gratuités que nous avons. La césarienne, la prise en charge des enfants de 0 à 5 ans, entre autres, pour un Sénégal où il y a de l’inclusion, pour faire en sorte qu’il  y ait une carte sanitaire universelle ».

Facebook Comments