Accueil POLITIQUE Assemblée : Aïda Mbodji tance Moustapha Niasse

Assemblée : Aïda Mbodji tance Moustapha Niasse

PARTAGER

Aida Mbodji a perturbé ce lundi la séance plénière pour le vote du budget du ministère de l’Économie, des Finances et du Plan.  Elle dénonçait la manière dont les débats sont organisés, coupant la parole au ministre qui commencait à repondre aux interpellations des parlementaires.
“Monsieur le président, vous m’avez privé de parole. Je représente tout un groupe ( le groupe des non-inscrits :  Ndlr). Vous avez délibérément sauté les nons-inscrits. Cheikh Bamba Dièye a soulevé la faute et il a dit vrai. Nous les non-inscrits devrions avoir notre temps de parole”, dénonce-t-elle, à haute et intelligible voix.
Moustapha Niasse de lui répondre :  “c’est une liste que les deux présidents des groupes de ” Benno Bokk Yaakaar” et de “démocratie et liberte” (Aymérou Gningue et Me Madické Niang : Ndlr) m’ont donné. Je demande aux deux présidents de s’exprimer”.
Me Madické Niang d’expliquer qu’il a demandé à Ousmane Sonko, mais il a repondu qu’il ne parlera pas. “C’est pourquoi, je n’ai pas ajouté un non-inscrit”, ajoute-t-il. Aymérou Gningne de demander alors à Moustapha Niasse d’ajouter d’autres noms.
C’est alors que le Président de l’Assemblée nationale a accepté d’inscrire sur la liste des intervenants Cheikh Bamba Dièye et Aïda Mbodj, sans reprendre l’appel nominatif des députés inscrits sur la liste des orateurs.
S’étant absentée pour quelques minutes, Aïda Mbodji s’est vue signifier à son retour que la liste des orateurs était épuisée. Suffisant pour la faire sortir de ses gonds.
“Monsieur le président, vous avez violé le réglement intérieur. Après l’ajout sur la liste d’autres noms, vous devriez reprendre l’appel nominatif. Mais vous ne l’avez pas fait. Vous avez ajouté mon nom sans que je le sache”, fulmine la députée, qui a perturbé pendant quelques minutes la séance pour exprimer son indignation. Elle s’est finalement calmée et Amadou Ba a pu ainsi prendre la parole pour répondre aux différentes interpellations…

 

Auteur: Chamsidine Sané – Seneweb.com

Facebook Comments