Accueil Lifestyle SOCIÉTÉ Baromètre Seneweb : 61% des votants rejettent l’interdiction de la circulation interurbaine

Baromètre Seneweb : 61% des votants rejettent l’interdiction de la circulation interurbaine

PARTAGER

Sur le site comme sur la page Facebook, les fidèles de Seneweb ont désapprouvé le projet d’interdire aux véhicules de transport en commun la circulation interurbaine, entre 22 heures et 6 heures du matin. Pour lutter contre les accidents, raison invoquée par le gouvernement pour défendre cette mesure, les intervenants estiment qu’il y a d’autres voies à emprunter.

“Très pertinent d’interdire (le) transport interurbain durant la nuit. Les chauffeurs ne sont pas assez responsables pour refuser de conduire quand ils n’ont pas assez dormi. En plus, la route étant mal éclairée, le risque d’accidents ne fait qu’accroître. Si on y ajoute les camions, ça devient une bombe.”

Ce commentaire d’un visiteur anonyme de Seneweb renforce le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Abdoulaye Daouda Diallo, dans sa conviction qu’une interdiction de la circulation interurbaine, entre 22 heures et 6 heures du matin, pour les véhicules de transport en commun, fera baisser les accidents de la circulation, comme espéré.

Mais ce point de vue est minoritaire. Lorsque nous avons sollicité l’opinion des visiteurs de Seneweb.com, dimanche dernier, sur cette mesure que le gouvernement est en train de mûrir, les “contre” ont écrasé les “pour”. Ce résultat concerne 125 commentaires enregistrés mardi 27 février.

“C’est anormal, dans un pays normal, de déterminer l’heure à laquelle les citoyens doivent voyager à l’intérieur de ce pays, proteste cet internaute. Un pays fonctionne 24h/24h. Les gens doivent bouger à l’heure qu’ils veulent. Ce ministre doit être courageux en dégageant du pays ces cercueils roulants (Cars rapides, Ndiaga Ndiaye, bus de plus de 50 ans).”

Un autre d’embrayer : “Il faut plutôt éclairer les routes, bien les tracer et bien sévir en cas d’infraction.”

Sur la page Facebook de Seneweb, même verdict : cette interdiction de Daouda Diallo n’est pas pertinente. Sur 1101 votants du sondage lancé sur le sujet 24 heures plus tôt, 61% rejettent la mesure, soit 676 internautes (contre 425). Ils ne manquent pas d’arguments.

Adama Diop : “C’est une décision impertinente. Si on fait un petit sondage, presque tous les accidents se passent dans la journée. La solution c’est d’établir les permis à points (mesure que le gouvernement compte prendre, Ndlr) et que les forces de l’ordre fassent correctement leur travail.”

Amadou Guèye Thiobane : “Et ceux qui quittent Tamba, Kédougou… pour se rendre à Dakar ? Je ne crois pas qu’ils pourront (voyager) sous la chaleur… Les pneus des véhicules ne tiendront pas, selon moi.”

Ibrahima Hanne est formel : “Ce sont les routes qui ne sont pas adaptés. Donc leur politique devrait être tournée vers un élargissement des routes. Deux voies au minimum.”

Jordan Paco Freedom (surement un pseudonyme) voit plus loin : “Une preuve d’incompétence du gouvernement. Les accidents, ce n’est pas la faute de la nuit, mais de la vétusté des routes et des voitures ainsi que le manque de formation des chauffeurs. NB : Si les services des mines et visites techniques faisaient leur travail sans corruption, beaucoup de chauffeurs n’auraient pas de permis et beaucoup de carcasses roulants ne passeraient pas les visites techniques.”

 

Auteur: Seneweb news – Seneweb.com

Facebook Comments