Accueil international Black Panther : Baaba Maal raconte l’histoire de sa partition musicale

Black Panther : Baaba Maal raconte l’histoire de sa partition musicale

PARTAGER

a voix de Baaba Maal, au rythme du tama, a fait son irruption dans Black Panther, le film dont le super héros est noir, africain. Pour BBC, le leader du Dande Leñol raconte l’histoire de sa collaboration avec le compositeur suédois de la musique du blockbuster qui remplit les salles depuis sa sortie le 14 février.

Black Panther, une histoire pulaar
“Black Panther ressemble à beaucoup d’histoires qu’on m’a racontées et que je raconte dans la musique aussi. La chanson que j’ai chantée dans Black Panther est une chanson du monde pulaar qui parlait d’un roi. Un jeune roi qui, à un certain moment, a été conseillé par son entourage pour aller récupérer son trône. C’est exactement comme dans Black Panther. Quand on m’a demandé de faire la chanson, je me suis tout de suite dis que j’avais le répertoire qu’il faut parce que j’avais les mêmes caractères (dans ma chanson), je n’avais pas vu le film, mais on m’a raconté le scénario.

Ludwig, Modou Lô, Pape Diouf, El Hadji Diouf
“J’ai travaillé avec quelqu’un qui s’appelle Yohan Hugo qui a produit mon album Traveler, il est suédois. Ludwig (Göransson) qui a fait la musique de Black Panther a voulu venir en Afrique pour s’imprégner des réalités culturelles de l’Afrique. Il a été conseillé par Yohan qui lui a dit : ‘Si tu vas à Dakar, vas voir Baaba Maal. Il a été très flexible et cela lui a porté chance. Il nous a suivi dans le Nord, dans beaucoup de villages, il n’a pas dormi dans les hôtels, parfois il a dormi par terre avec sa fiancée. (…) Il était dans l’ambiance de l’Afrique… C’est au retour de ces 10 jours de tournée qu’il a rencontré beaucoup de personnes intéressantes comme Modou Lô, Pape Diouf, El Hadji Diouf…

“Hollywood a compris…”
“Je pense que Black Panther, c’est vraiment l’histoire du continent africain. C’est une histoire qui projette l’Afrique vers le futur parce qu’on voit la technologie, on voit toutes les richesses naturelles que nous avons. L’Afrique, ce n’est pas un continent d’hier, c’est un continent d’aujourd’hui et de demain, ça on le retrouve dans Black Panther. Hollywood a compris que le futur de toute l’industrie de la musique du cinéma, de la culture, de tout ce qui fait bouger le monde, c’est l’Afrique.”

 

Auteur: Seneweb news – Seneweb.com

Facebook Comments