Accueil POLITIQUE Dialogue politique : Ahmed Khalifa Niass joue les trouble fêtes et parle...

Dialogue politique : Ahmed Khalifa Niass joue les trouble fêtes et parle de mascarade

PARTAGER

Ahmed Khalifa Niass a mis les pieds dans le plat. Venu prendre part au dialogue politique initié par le ministère de l’Intérieur, le leader du Fap n’a pas manqué de se singulariser en qualifiant la trouvaille d’Aly Ngouille Ndiaye de mascarade. Excédé par le court temps de parole qui lui a accordé (2 minutes), le frère de Sidy Lamine Niass est sorti de la salle. Suivi par la presse, il ne s’est pas privé de déclaration fracassante.
De nouveau, il a catalogué le dialogue de “mascarade” en ce sens que le premier qui avait réuni les membres des forces vives de la nation et le camp présidentiel n’a, à son goût, rien donné. “Le président n’a rien fait de ce qu’il dit lorsqu’il a convoqué les partis politiques. Or c’est lorsque vous vous conduisez comme un Louis 0, vous êtes en train d’offenser les forces vives de la nation, ceux qui ont eu des dizaines d’élus”, fustige Ahmed Khalifa Niass qui, faisant le diagnostic des dernières élections législatives, trouve qu’elles n’ont eu de valeur que pour “la coalition CENA, Conseil constitutionnel, Apr et consorts”.
Pour Ahmed Khalifa Niass, le dialogue aurait un sens si la proposition qu’il avait faite à l’occasion des obsèques de son frère trouve acquéreur du côté du pouvoir. “Le dialogue aurait été qu’Abdoulaye Wade qui est incontestablement le chef de l’opposition pour ne pas dire le chef tout court puisse apporter une sorte de sauvetage à son fils putatif qu’il laisserait passer en 2019 et le même Macky Sall appuierait le candidat de Wade après 2019 qui ne veut forcément pas dire 2023”, prône le marabout politicien.

Facebook Comments