Accueil POLITIQUE Je suis “Marabout-Opposant” par Mouhamed Manel Fall

Je suis “Marabout-Opposant” par Mouhamed Manel Fall

PARTAGER

« Marabout-Opposant ».
C’est en ces termes sarcastiques et chargés de dédain que le locataire de l’Avenue Roum a apostrophé Serigne Mansour SY Djamil lors du Gamou de Tivaoune. Ce dernier nous a fait cette révélation de taille lors de son Gamou à Louga où, profitant d’un auditoire acquis à sa cause, n’a pas hésité à faire le point sur les relations entre Macky Sall et la classe religieuse, allant même jusqu’à faire bouder le Gouverneur de ladite localité qui a fait preuve d’une discourtoisie et d’une inélégance grossières pour un Homme d’État desa trempe. Mais bon, dis-moi qui tu fréquentes et je te dirai qui tu es…
Convenons-en : c’est un secret de polichinelle de dire que l’État a ses fiefs religieux qu’il finance et alimente par monts et par vaux et d’autres qu’il méprise et ignore, car n’ayant pas accepté d’être dans la mouvance présidentielle.
Faut-il rappeler au Leader de l’APR que son élection en 2012 est la preuve la plus éclatante qu’il faudra d’aurenavant compter sur un bilan fécond en réalisations,allant dans le sens de rendre la vie des sénégalais meilleure, plutôt que sur le culte de la ploutocratie visant à enrichir une minorité.
Vous n’êtes pas sensé ignorer, Monsieur, qu’en 2012, lorsque vous accédiez haut les cœurs à la plus haute stature sénégalaise à géométrie variable, vous n’étiez ni le meilleur, ni le plus aimé, ni le plus franc ou même le plus droit des 14 millions de sénégalais. Le peuple vous a choisi avec l’intention première de rompre avec cette gabegie financière, fer de lance du régime libéral.
Nous avons, hélas, hérité d’un jeune dresseur de fauves politiques dont le seul mérite est de ressusciter des cadavres politiciens qui, depuis l’accession à l’indépendance, sont ce que le Sénégal a de plus vil et de plus dépravé. Nous voudrions, plutôt, un Président prompt et désireux d’instaurer la bonne Gouvernance à tous les niveaux de gestion de l’administration.
Quelqu’un a dit : « La force d’un guide se trouve dans l’espoir qu’il crée »…
Malheureusement ici on ne croit plus au Sénégal Émergent.
Rendez-vous en 2019 pour le Plan Sénégal Détergent : nous nettoierons de fond en comble ces pratiques crasseuses et infectes.

Mohamadou Manel Fall
Marabout Opposant

politquementmouride@gmail.com

Facebook Comments