Accueil Lifestyle ECONOMIE Magal Touba: Quand les charretiers tirent leur épingle du jeu

Magal Touba: Quand les charretiers tirent leur épingle du jeu

PARTAGER

Le Grand Magal de Touba, en dehors de l’aspect spirituel, en cache un autre qui est économique. Ainsi, beaucoup de charretiers venus de divers horizons spécialement pour cet événement y trouvent leur compte. C’est, en effet, eux qui assurent le transport urbain. Beaucoup de pèlerins empruntent ces charrettes pour esquiver les embouteillages en cette période du Magal. Pour ceux qui se sont exprimés au micro de Leral.net, ils tirent leur épingle du jeu. Ils gagnent entre 5000 et 10 000 par jour. Mais, ces charretiers confrontent d’énormes difficultés surtout le paiement de taxes et l’intervention des policiers à leur endroit qu’ils jugent trop sévères.

Facebook Comments