Accueil international Mohammed VI a atterri lundi soir à Casablanca pour un passage express

Mohammed VI a atterri lundi soir à Casablanca pour un passage express

PARTAGER

Mohammed VI, qui n’était pas revenu au Maroc depuis son opération du cœur dans une clinique parisienne, le 26 février dernier, a atterri lundi soir à Casablanca pour un passage express : il est attendu le 23 avril à Brazzaville, au Congo, pour participer à un sommet sur le climat, relate la presse marocaine.

Des médias marocains ont précisé que l’avion privé du monarque avait atterri à Casablanca, ajoutant qu’il était attendu dès mardi à Fès (nord) pour des activités officielles.

La longue absence du roi – qui n’était n’était pas revenu au Maroc depuis son opération pour un « trouble du rythme cardiaque » le 26 février dernier, et n’avait pas paru en public depuis fin janvier – a suscité de nombreuses rumeurs sur les réseaux sociaux, mais aussi des interrogations dans les cercles diplomatiques et les milieux d’affaires, au regard des très larges prérogatives du roi. Arbitre au-dessus des partis, Mohammed VI garde la haute main sur les affaires étrangères, la défense, la sécurité ou encore les secteurs clés de l’économie. Les grands chantiers du pays sont traditionnellement inaugurés ou lancés par le roi.

Reprise des activités officielles

Un communiqué publié à l’époque avait indiqué que le monarque reprendrait « ses activités normales sans restriction aucune » à l’issue d’une période de repos « prescrite par ses médecins traitants », sans autre détail. Le 10 avril, Mohammed VI a repris son activité officielle, avec une rencontre avec le président français Emmanuel Macron, à l’Élysée.

La veille, le roi avait dîné avec le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane (MBS) et le Premier ministre libanais, Saad Hariri,comme en témoignait une photo des trois hommes attablés ensemble, tout sourires, tweetée par Saad Hariri et largement relayée sur les réseaux sociaux.

Mohammed VI ne s’est pas rendu dimanche au 29e sommet de la Ligue arabe en Arabie saoudite, où le Maroc a finalement été représenté par le prince Moulay Rachid, frère du roi. La presse marocaine affirme par ailleurs qu’il est attendu le 23 avril à Brazzaville, au Congo, pour participer à un sommet sur le climat.

jeuneafrique.com

Facebook Comments