Accueil Lifestyle ECONOMIE Moody’s sur le fort endettement du Sénégal : L’État doit encourager L’Investissement...

Moody’s sur le fort endettement du Sénégal : L’État doit encourager L’Investissement privé

PARTAGER

La question du fort taux d’endettement du Sénégal préoccupe bien de monde. A la suite du Fonds monétaire international (FMI) auquel les représentants de l’Etat ont apporté leur réponse, des acteurs politiques locaux s’en sont saisis pour en avoir une lecture politicienne, ce qui est leur droit. Mais au-delà des interprétations des uns et des autres, on note que l’agence de Notation Moody’s interpelle également les pouvoirs publics sur l’état alarmant de la dette du pays.

Dans une analyse publiée avant-hier, elle souligne que les défis auxquels le pays fait face «proviennent principalement du fort taux de la dette à environ 60% du PIB – ce qui met la pression sur la capacité des autorités à absorber les chocs fiscaux, et donne encore plus d’importance à l’Investissement privé, en tant que principal moteur de la Croissance économique dans le futur». Les autorités sénégalaises, en particulier des représentants du ministère de l’Economie, des finances et du plan, répliquent souvent aux critiques avec l’argument de la soutenabilité de la dette du pays. Et indiquent que la majeure partie de ladite dette est faite à des taux concessionnels, du fait de notre statut de pays pauvre anciennement très endetté, et sur qui veille le FMI. Il n’empêche que les mêmes organismes qui nous avaient encouragés à nous adresser aux marchés financiers internationaux pour financer nos projets de développement commencent à s’inquiéter.

Newseco

Facebook Comments