Accueil international Tulinabo Mushingi : “Ce qui se passe en Libye affecte les Usa”

Tulinabo Mushingi : “Ce qui se passe en Libye affecte les Usa”

PARTAGER

L’ambassadeur des États-Unis d’Amérique n’est pas insensible au sort des migrants noirs, vendus en Libye, comme esclaves. En marge d’une visite de courtoisie effectuée à Yoff, ce lundi, chez le Khalife général des Layènes, Tulinabo Tulinabo Mushingi a assuré que les Usa, comme d’ailleurs le reste du monde, suivent bien la situation en terre libyenne. “Ce qui se passe en Libye affecte le Sénégal, mais aussi les États-Unis d’Amérique. Et nous tous, nous devons être conscients de cela, et travailler ensemble pour faire face à ces défis”.

Sem Tulinabo Mushingi a estimé que “tous les valeurs qui nous sont communes comme, entre autres, la “Téranga” (Générosité), le “Kersa” (Dignité), le “Kolërë” (Confiance) doivent amener l’humanité à travailler ensemble et à affronter les défis que nous avons en commun. Les défis en commun requièrent des solutions en commun. C’est pourquoi, nous frappons à toutes les portes, dont celle de la communauté Layène, pour voir comment nous pouvons continuer à travailler ensemble”.

Selon lui, plus la communication passera, plus les gens se comprendront. “Et mieux nous nous comprenons, mieux nous pouvons aborder les problèmes pour arriver à une solution qui sera gagnant-gagnant pour tous”, a-t-il dit.

Parlant de la sécurité dans le monde, il estime que c’est une chose “primordiale”. Pour cause, dit-il, “sans sécurité, il n’y a pas de paix. Et sans paix, il n’y a pas de développement. Donc, pour nous, tout est lié”. “Nous allons continuer à travailler avec tous nos partenaires, dont des pays comme le Sénégal, à vraiment pousser cette question de sécurité. Parce que c’est une question qui concerne tout le monde. (…). Tout le monde doit travailler ensemble pour régler cette question de sécurité. Aucun pays au monde ne peut pas le faire seul. C’est pourquoi, aussi longtemps que je serai ici au Sénégal, je vais continuer à pousser. C’est une priorité pour le président Trump et son homologue Macky Sall. Ensemble, nous pouvons travailler et voir comment nous pouvons faire face aux défis liés à la sécurité”, soutient l’ambassadeur des États-Unis au Sénégal.

seneweb

Facebook Comments