Accueil justice L’opposition tire sur le Maquis : Ismaïla Madior traité de « tailleur...

L’opposition tire sur le Maquis : Ismaïla Madior traité de « tailleur constitutionnel »

PARTAGER

Lors de son passage à l’Hémicycle, Ismaila Madior Fall, ministre de la Justice, n’a pas été épargné par l’opposition.

D’après le quotidien l’As, l’affaire Khalifa Sall était l’attraction du jour. Sur cet affaire, le ministre de la Justice ne voulait pas trop s’épancher mais, c’était sans compter sur la détermination des députés Déthié Fall et Mamadou Lamine Diallo.

Le vice-président de Rewmi a dénoncé une justice à deux vitesse.Quand on leader du mouvement Tekki, il a qualifié Ismaila Madior Fall de « tailleur de constitution » au service de Macky Sall à la tête d’un régime dictatorial. Selon  Mamadou Lamine Diallo, avec la levée de l’Immunité Parlementaire du député Khalifa Sall, le règlement intérieur de l’Assemblée Nationale a été foulé aux pieds.

Prenant la parole le ministre de la Justice, a assuré qu’un ministre de la  Justice ne dispose pas de tels pouvoirs. En plus de cela, il a précisé que le Sénégal est loin d’être une dictature.D’ailleurs, selon toujours l’agrégé de droit constitutionnel, les dictatures n’existent plus en Afrique.

Concernant l’affaire Khalifa Sall,Ismaila Madior Fall est convaincu que le député-maire de Dakar va bénéficier d’un procès équitable.

Pour l’année 2018, le ministère de la Justice  sera doté de 39 416 629 480 francs Cfa soit une hausse de 2 996 323 780  franc cfa comparé à l’année dernière.

SOURCEactunet.net

Facebook Comments