Accueil justice Médicaments saisis à Touba : L’ordre des pharmaciens porte plainte

Médicaments saisis à Touba : L’ordre des pharmaciens porte plainte

PARTAGER

À ce rythme, le département de Diourbel risque de devenir la localité la moins sécurisée du pays. En effet, deux braquages y ont été perpétrés en moins de vingt-quatre heures sans qu’aucun des nombreux malfrats ne soit arrêté. Le premier vol à mains armées s’est produit dans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 vers vingt-trois heures dans une boutique occupée par des ressortissants Mauritaniens, au quartier Keur Serigne Mbaye Sarr (commune de Diourbel).

Au nombre de huit, selon la victime blessée à l’épaule d’un coup de machette, les bandits ont réussi à emporter plusieurs millions de francs Cfa avant de disparaître dans le noir. La police a ouvert une enquête. Le second braquage s’est produit environ deux heures plus tard à la commune de Ndoulo (toujours dans le département de Diourbel).

Là-bas, une autre bande d’individus encagoulés s’est introduite dans un local où elle s’est accaparée de plusieurs millions de francs Cfa. Plusieurs victimes ont été dénombrées. Mais là aussi, aucun des malfrats n’a été arrêté. L’enquête a été confiée à la brigade de gendarmerie de Diourbel.

 

Auteur: Gora Kane – Seneweb.com

Facebook Comments