Accueil justice Meurtre de Fatoumata Moctar Ndiaye : L’attitude d’Aminata Tall décriée

Meurtre de Fatoumata Moctar Ndiaye : L’attitude d’Aminata Tall décriée

PARTAGER

La commémoration du premier anniversaire du meurtre de Fatoumata Moctar Ndiaye hier à Pikine Khourounar a été l’occasion pour la famille de la défunte de pointer l’enquête, lever le voile sur les commanditaires présumés et reprocher à l’État sa réserve par rapport à cette affaire.

Fatoumata Moctar Ndiaye, retrouvée la gorge tranchée à son domicile il y a un an, était 5e vice-président du Conseil économique, social et environnemental (Cese). Rien que pour ça, estime Amadou Moctar Ndiaye, son frère, l’institution dirigée par Aminata Tall devait se constituer partie civile.

Autres griefs d’Amadou Moctar Ndiaye : «La non-assistance à notre famille par au moins un avocat constitué par l’État et l’absence ou le manque d’approfondissement de l’enquête dès lors que le criminel (présumé) a reconnu ce que tout le monde soupçonnait.»

Selon le frère de Fatoumata Moctar Ndiaye, la 5e vice-président du Cese est victime «d’un crime commandité et non d’un crime au mobile financier». Et «les personnes incriminées», d’après lui des membres de l’Apr, «ne seraient toujours pas entendues».

Amadou Moctar Ndiaye de conclure : «Notre souhait est de voir cette affaire jugée très rapidement avant que quelque chose de regrettable n’arrive au présumé meurtrier qui, d’après certaines sources, serait menacé de mort.»

 

Auteur: Seneweb news RP – Seneweb.com

Facebook Comments