Accueil Lifestyle Beauty Diaba Sora: « Je ne suis pas une prostituée mais j’aime… »

Diaba Sora: « Je ne suis pas une prostituée mais j’aime… »

PARTAGER

Toujours entre deux avions, la belle Diaba Sora mène grand train. Elle croque la vie à pleines dents. Elle ne boude jamais son plaisir. Autrement dit, elle profite des bonnes et belles choses de la vie. De Y…, sa copine Sénégalaise, elle lui a confié que “l’enthousiasme et la joie feront renaître l’enfant qui est en vous”. Pour ainsi dire que Diaba est une femme libre, capable d’aimer et de s’émerveiller comme une enfant. Elle trouve, nous souffle-t-on, la joie dans les choses simples et sait mesurer la juste valeur de chaque chose.

Diaba est de cette race… racée de mortels qui protègent, écoutent et cherchent le bien-être de sa famille, ses proches, ses amis et sympathisants. “Sociable, elle fait beaucoup dans le social sans tambour ni trompette“, fait savoir Y… à qui elle conseille souvent de rester humble. “Elle m’a une fois dit: ma copine, tes actions reflètent ton âme. Parle mais sache écouter. Efforce-toi d’avoir de l’empathie, sache quand donner un conseil ou ne rien dire. Tu peux commettre des erreurs, mais tu dois toujours essayer de faire ce qui est juste.

Quid de ce ministre sénégalais qui lui aurait proposé dix millions de nos pauvres sous dévalués juste pour passer une nuitée avec elle? “Diaba en a souffert, beaucoup même. C’est une personne réfléchie. Lorsque je l’ai interpellée sur cette affaire, elle m’a juré sur tous les saints, qu’elle n’a jamais dit ça et ceux qui ont véhiculé cela lui ont causé beaucoup de tort, mais Dieu est grand, elle laisse tout entre les mains d’Allah, l’Omniscient, qui jugera“.

De nos recoupements, il ressort que Diaba Sora est une femme d’affaires, qui a longtemps vécu aux Usa. D’ailleurs, elle était partie au pays de Trump aux fins d’y poursuivre ses études. Loin d’être une tête de linotte, Diaba est diplômée en droit entre autres parchemins. Assez liquide depuis son séjour au pays de Trump, Diaba, qui s’était entre-temps mariée avec un richissime industriel, a fini par rentrer au Mali avec sa soeur.

A Bamako où elle vit dans une luxueuse villa de, tenez-vous bien… 1000m2, Diaba s’est investie, loin des indiscrets, dans l’immobilier et l’import-export. Elle se rend souvent à Dubaï d’où elle a ses fournisseurs. D’ailleurs, elle est surnommée “la meilleure cliente africaine en or”. Fashion victim à l’image de nombre de femmes, Diaba a lancé sa propre griffe vestimentaire dénommée SORA’S FASHION.

Dakarposte.com

Facebook Comments