Accueil Lifestyle ECONOMIE Commande de véhicules anti-émeutes : Malaise au sommet de la gendarmerie nationale...

Commande de véhicules anti-émeutes : Malaise au sommet de la gendarmerie nationale suite aux révélations du journal « Les Echos »

PARTAGER

Dans sa livraison de mercredi passé, le quotidien « Les Echos » informait que la gendarmerie nationale a commandé des véhicules anti-émeutes et des véhicules blindés auprès d’une société de défense privée turque dénommée « Nurol Makina ». Cela, à quelques mois d’une présidentielle à risques.
Aux dernières nouvelles, les révélations de notre confrère ont créé un gros malaise au sommet de la gendarmerie nationale, où on s’attelle à dénicher des taupes. Durant toute la semaine qui s’est écoulé, d’interminables réunions ont été tenues par un cercle restreint pour étudier la meilleure stratégie aux fins de surmonter l’affaire, qui était hermétiquement verrouillée.
Pour rappel, le matériel est composé de voitures de type « Edjer Yalcin 4×4 » et de « Edjer Toma », qui ressemblent à ce fameux camion à eau chaude, familièrement appelé Dragon, qui avait donné des sueurs froides à l’opposition à Wade lors des manifestations de 2011 et de 2012 contre le troisième mandat du pape du Sopi.

La première partie de la marchandise sera réceptionnée dès mars 2018, le reste entre avril et mai.

Facebook Comments