Accueil Lifestyle PEOPLE CHANTAGE ON LINE : Les choses se corsent pour Cheikh Gadiaga

CHANTAGE ON LINE : Les choses se corsent pour Cheikh Gadiaga

PARTAGER

Les choses se corsent pour Cheikh Gadiaga, écroué en même temps que son nègre de service Moïse Rampino pour avoir tenté de rançonner plusieurs personnalités à travers des articles injurieux publiés dans le site senegal.info, en veilleuse depuis.
Selon les radars sensibles de Libération, le doyen des juges, à l’origine de leur mise en examen, les avait convoqués pour un interrogatoire dans le fond prévu le 20 mars dernier. L’ancien promoteur Gaston Mbengue qui a été inculpé à titre provisoire avait été aussi convoqué par le magistrat.
Le juge voulait procéder aux auditions dans le fond mais aussi confronter Gadiaga, Rampino et Gaston. Un face-à-face qui devait être chaud puisque ceux qui connaissent l’ex promoteur de lutte savent qu’il ne mâche pas ses mots, lui qui n’a cessé de dénoncer Gadiaga depuis l’éclatement de cette affaire. Pour autant, ces auditions ont été reportées à la suite de la grève des greffiers et voilà que Gadiaga est rattrapé par une autre affaire.
En effet, avant de s’en prendre à Amadou Ba, Cheikh Ba, Mamour Diallo, le commandant Lamine Sarr…, Cheikh Gadiaga avait usé des mêmes techniques ordurières pour attaquer dans tous les sens l’homme d’affaires Abdoulaye Sylla. Et ce sur la base d’accusations graves et sans fonde- ment. Ce dernier qui n’est pas du genre à accepter le chantage avait porté plainte et l’affaire a été appelée à la barre tout récemment. Mais selon nos radars, le procès a été reporté parce que Cheikh Gadiaga n’avait pas été extrait de sa cellule. Pour dire que le gars est mal barré avec ce procès en vue, lui qui est déjà en détention.

Facebook Comments