Accueil Lifestyle SOCIÉTÉ L’emploi des jeunes, « une véritable bombe sociale (Moubarack Lô)

L’emploi des jeunes, « une véritable bombe sociale (Moubarack Lô)

PARTAGER

L’emploi des jeunes, « une véritable bombe sociale (Moubarack Lô)– La problématique de l’emploi des jeunes constitue “une véritable bombe sociale” qu’il faut absolument résoudre, a soutenu, lundi, le conseiller économique du Premier ministre, Moubarack Lo.

?“Avec l’emploi des jeunes, le pays fait face à une véritable bombe sociale (…) donc, il faut absolument trouver une solution pour anticiper sur ces difficultés potentielles”, a-t-il dit lors de l’atelier de lancement, de partage et de contribution à la réactualisation du Plan d’action opérationnel pour l’emploi des jeunes (PAOEJ).

“Le constat est clair. Aujourd’hui, d’après les statistiques officielles, vous avez à peu près 11% de chômeurs chez les populations âgées de 15 ans et plus, un jeune sur cinq diplômés est au chômage alors que d’autres sont en situation de sous-emploi, c’est-à-dire travaillant dans des activités qui ne les occupent pas à temps plein ou qui ne correspondent pas à leurs qualifications”, a expliqué l’économiste.

“Et si vous avez une population jeune, avec 300 000 jeunes qui entrent chaque année sur le marché du travail, que vous ne soyez capables d’offrir un emploi à tous ces jeunes, bien évidemment, progressivement, vous avez beaucoup de jeunes désœuvrés et c’est ça qui constitue une bombe sociale dans le futur”, a-t-il signalé.

Fort de ce constat, il est d’avis qu’il faut “absolument trouver une solution pour anticiper sur ces difficultés potentielles” en utilisant à profit, le dividende démographique à savoir cette mase de jeunes capables d’occuper les postes de travail. “L’avenir du Sénégal se joue dans sa capacité à donner de l’emploi aux jeunes”, a fait observer Moubarack Lo.

Cette préoccupation est en phase avec l’objectif global de cet atelier à savoir réactualiser le PAOEJ, élaboré et lancé en 2014, et l’assortir d’un Plan d’action prioritaire, a pour sa part déclaré, le directeur de l’Emploi, Demba Diop.

Ce processus qui concerne cinq pays de la sous-région résulte d’une volonté de la CEDEAO de “mettre en place, à la fin de ce mois, un plan d’action sous-régionale sur l’emploi des jeunes”, a renseigné M. Diop.

“L’heure est venue de confirmer le leadership de la gestion des questions d’emploi pour qu’à la date du 29 mars, on puisse arriver à un document consensuel qui va faire l’objet d’un tableau de bord au niveau de tous les intervenants dans le domaine de l’emploi”, a-t-il plaidé.
 

 

Auteur: APS – APS

Facebook Comments