Accueil Lifestyle SOCIÉTÉ Un camp GMI à l’Armée : La police fait reculer Macky

Un camp GMI à l’Armée : La police fait reculer Macky

PARTAGER

Le camp Michel Legrand du Groupement mobile d’intervention (Gmi) de Thiès reste dans le giron de la police. L’Armée convoitait cet espace pour y transférer le bataillon des parachutistes de Thiaroye.

Selon Le Témoin, qui donne l’information, suite à une grogne de la hiérarchie policière, le chef de l’État a gelé le dossier. Les chefs de la police, rapporte le journal, auraient fait part de leur détermination à garder pour leur corps ce camp du Gmi.

Celui-ci, renseigne Le Témoin, «revêt une dimension à la fois stratégique, symbolique et sentimentale pour tous les policiers du pays, qu’ils soient en activité ou retraités».

La même source indique qu’une première tentative de spoliation de la police a échoué. Elle concernait 6 hectares de l’École nationale de police que convoitaient les Marocains d’Addoha, qui ont récupéré le site qui abritait la caserne de Sapeurs-Pompiers de Malick Sy.

 

Auteur: Seneweb News – SenewebNews-RP

Facebook Comments