Accueil Lifestyle SOCIÉTÉ Un vigile et son ami se relayent sur une malade mentale à...

Un vigile et son ami se relayent sur une malade mentale à Yeumbeul

PARTAGER

« Geth Gi», vigile dans une station-service à Yeumbeul et A. Bâ dit «Am» doivent avoir de solides arguments pour échapper aux griffes de Dame justice. Les deux amis n’ont rien trouvé de mieux que de séquestrer une malade mentale pendant plusieurs heures, avant de la violer à tour de rôle. Nous sommes dans la nuit du mercredi 21 à jeudi 22 mars 2018. Un vent glacial souffle sur la banlieue de Dakar. Les rues de Yeumbeul se vident petit à petit de leur monde.

Dehors, seuls les noctambules font encore partie du décor. Les vigiles des banques, des stations de service et autres places d’affaire veillent au grain. Une déficiente mentale, âgée de 23 ans, infirme, qui a fugué de son domicile, sis à Hlm 1, débarque à la station service de Yeumbeul. Sur place, elle est accueillie par un vigile, qui se réchauffe autour d’un feu, histoire de faire face au froid. Constatant qu’il a affaire à une malade mentale, le vigile «Geth Gi» et son ami A. Bâ alias «Am» planifie un sale plan contre la fugueuse mentale. Ils séquestrent la fille quelque part pendant des heures. Les deux jeunes se sont relayés sur elle pour satisfaire leur libido. Jusque tard dans la nuit, les deux amis sortent de leur «retraite».

Ils arrêtent un taxi, embarquent la déficiente mentale et demandent au chauffeur de la déposer à Ouakam. Arrivé à Ouakam, le chauffeur demande à la fille de descendre. Mais la fugueuse retrouve ses esprits pendant un moment. Elle file directement à la gendarmerie de Ngor pour se confier aux pandores, soulignant qu’elle a été enlevée à Yeumbeul, séquestrée puis violée. Les gendarmes saisissent la police de Yeumbeul. Les hommes du commissaire Ibrahima Diouf rappliquent dare-dare. Ils amènent la fille à l’hôpital où les blouses blanches confirment que la déficiente mentale a été violée.

Les limiers ouvrent une enquête. Ils ne tarderont pas à mettre la main sur les deux présumés violeurs de la fille. Les parents de la fille ont confirmé aux policiers que leur fille est une fugueuse mais qu’elle n’a jamais été violée. Le vigile «Geth Gi» et son ami A. Bâ dit «Am» sont en position de garde à vue à la police de Yeumbeul. Ils sont poursuivis pour enlèvement, séquestration et viol sur une déficiente mentale.

Facebook Comments