Accueil POLITIQUE Assemblée nationale : Comment la 13e législature sera installée

Assemblée nationale : Comment la 13e législature sera installée

PARTAGER

Ce jeudi, les 165 députés élus lors des dernières législatives seront installés dans leurs nouvelles fonctions à l’Assemblée nationale. La cérémonie comportera quatre grandes étapes que détaille Alioune Souaré, qui fut député dans la 12e législature.

Première étape de la cérémonie d’installation : «On choisit d’abord un doyen d’âge parmi ceux qui seront présents. Les deux plus jeunes députés vont être choisis pour faire office de secrétaires, explique Souaré. Le bureau d’âge installé, le secrétaire procèdera à l’appel nominatif.»

Deuxième étape : «Après avoir terminé l’appel nominatif, si le quorum  est atteint, on procède à l’élection du président de l’Assemblée nationale. Quand le président est élu, informe l’ancien député, le doyen d’âge cède son fauteuil au président de l’Assemblée nationale qui présidera le reste des travaux pour l’élection les vice-présidents, les secrétaires élus, etc.»

Ensuite, par vote, 8 vice-présidents, 6 secrétaires élus, et 2 questeurs seront choisis pour parachever l’ossature du bureau de l’Assemblée nationale. C’est la troisième étape. Souaré détaille : «Chaque groupe parlementaire, une heure avant le démarrage du scrutin, fait ses propositions pour proposer ses membres qui vont figurer sur le bureau. Si le président de l’Assemblée est élu au scrutin uninominal. Le reste est une élection de listes.»

Enfin, quatrième et dernière étape, il sera question de mettre en place les commissions techniques. Elles seront 11 au total. Là encore, indique le député de la 12e législature, les groupes parlementaires feront leurs propositions. Mais, celles-ci ne se feront pas séance tenante.

Chaque commission sera composée de 30 membres sauf la commission des finances qui comptera 40 membres.