Accueil POLITIQUE Déclaration politique générale: L’éducation au cœur des préoccupations du premier ministre

Déclaration politique générale: L’éducation au cœur des préoccupations du premier ministre

PARTAGER

Déclaration politique générale de Mahammad Boun Abdallah Dionne, ce mardi 5 décembre 2017 à l’Assemblée nationale. Pour perpétuer la tradition, le premier ministre décline en ce moment devant les députés, pour la seconde fois, la déclaration politique générale  du Gouvernement.

« C’est un devoir que nous remplirons à chaque fois que de besoin, avec diligence« , selon Mahammad Boun Abdallah Dionne. Il a, lors de son discours, décliné la « vision du chef de l’Etat », en sa politique du Plan Sénégal émergent. Ainsi, « la précarité », « l’injustice sociale », la vulnérabilité… « seront combattus », rassure-t-il. Ce, dans un soucis de construire un pays où l’on produit plus de richesse, où règne une forte solidarité.

« Je disais tantôt, le Sénégal pour tous, le Sénégal par tous, est un pays où l’éducation et la formation reste déterminante« , rappelle le premier ministre qui confie qu’entre 2012 et 2016, 132 milliards 600 millions ont été investis, pour construire des salles de classes, des lycées, des dahra modernes… 7481 enseignants dans le secteur de l’éducation ont été déployés d’après lui.

Aussi, d’ici 2019, plus de « 200 milliards, en ressources additionnelles« , poursuit-il, « seront investis en la réalisation de plus de 6000 salles de classes ». Mais aussi la construction et l’équipement de 99 collèges, et écoles, entre autres sont prévus dans le programme du Plans Sénégal émergent. « Conformément aux engagements du Gouvernement, 6 nouveaux lycées seront construits« , précise-t-il.

Facebook Comments