Accueil POLITIQUE Karim –Macky La guerre de Fatick éclate

Karim –Macky La guerre de Fatick éclate

PARTAGER

Depuis Doha où le fils de l’ancien Président de la République, Me Abdoulaye Wade poursuit son séjour, il doit se frotter les mains d’avoir  pêché un bon poisson  dans les eaux du successeur de son père. Mme Mbaye Oumy Dondé  qui fut jusqu’au week end dernier un inconditionnel de Macky Sall à Fatick a boudé l’Alliance Pour la République ( Apr) pour rejoindre la Plateforme des Karimistes de la région, fief  du Chef de l’Etat.

Karim se signale  à ses militants et sympathisants. Le fils de Me Abdoulaye Wade  à qui l’ Etat réclame  la somme de 138 milliards pour un retour sans risque au Sénégal est rentré dans le champ de Macky Sall à Fatick. Pour la première   récolte, Karim a pris à l’Apr, Mme Mbaye Oumy Dondé. Celle-ci   est présentée à  Fatick comme une  fervente alliée du Président.  Mais elle ne l’est plus car depuis le  week end dernier, Mme Mbaye n’est plus avec Macky.Elle a fait face à la presse pour annoncer son départ du camp présidentiel vers celui du fils de Me Abdoulaye Wade. A Fatick, si une telle transhumance a été faite   de l’Apr vers le Pds, c’est grâce au Karimistes de la région. Regroupés dans une structure dénommée Plateforme des  Karimistes de la région de  Fatick , les partisans   de l’ancien ministre d’Etat qui  vit à Doha ont décidé de cogner Macky Sall dans son propre fief. Eparpillés entre Fatick, Foundiougne, Djilass, Niakhar Patar Sine, Sessene…les Karim sont en actio,Elhadji Malick Diouf et Waly Albert Ndong qui portent leur drapeau, sont  à  Fatick pour le compte du Pds, de Me Wade et de son fils .  A Fatick, la Plateforme des Karimistes ne s’est pas limitée à faire transhumer Mme Mbaye.  Elle a dénoncé des couacs dans la révision des listes électorales, et invité  Karim Wade à rentrer au bercail.  Pour rappel, Karim Wade qui a été jugé et emprisonné  pour détention  de biens mal acquis fait partie d’une liste de personnalités du régime de son père citées par l’ancien procureur, Alioune Ndao / A part Karim Wade, Tahibou Ndiaye,  Abdoulaye Baldé et Aïda Ndiongue, on ne sait plus absolument rien des autres pour les quelles des enquêtes ont été menées. En effet, au cours de sa première  conférence  de presse sur la traque, Alioune Ndao avait cité outre Karim Wade,  Tahibou Ndiaye,  et Abdoulaye Baldé, les noms de Samuel Ameth Sarr,  ancien ministre de l’Énergie, Oumar Sarr, ancien ministre de l’Habitat et actuel coordonnateur général du Pds,  Mamadou Diagne, ex- directeur de l’Urbanisme , Madické Niang, ancien ministre des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop ex ministre des finances ainsi qu’ Ousmane Ngom, ancien ministre de l’Intérieur.

Facebook Comments